Cybercriminalité au Bénin : chômage, paresse, gain facile…. les dessous d’une bombe sociale

Spread the love
Cybercriminalité au Bénin : chômage, paresse, gain facile.... les dessous d'une bombe sociale

Avec un âge moyen compris entre 20 et 30 ans et une formation de niveau second cycle des lycées et collèges, les cybercriminels sont principalement désignés au Bénin sous le vocable de gay man. On les appelle aussi NigerianScam, Computerman ou encore 419 Scam (du nom de l’article du code pénal nigérian qui condamne la cybercriminalité). Pourquoi le mal à la peau dure? Quelles sont les causes et solutions envisageables? Le sujet est au menu de votre émission ”On en parle” de cette semaine. Suivez-plutôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *