Lancement de la campagne Stronger Together 2022 : sous le thème  “Éducation des filles et leadership féminin”

HomeSOCIÉTÉ

Lancement de la campagne Stronger Together 2022 : sous le thème “Éducation des filles et leadership féminin”

Placée sous le thème : “Éducation des filles et leadership féminin”, la campagne de communication et de sensibilisation Stronger Together 2022 a été lancée ce jeudi 8 septembre 2022 sur le terrain de l’EPP de Hilla-Condji dans la commune de Grand-Popo. En présence du préfet du Mono et des couches cibles, la ministre des affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé a donné le top de cette campagne.

Cette année l’accent est mis sur la collaboration transfrontalière pour réduire les vulnérabilités des adolescentes et femmes et pour renforcer la communication pour le changement social de comportement en vue de la valorisation des comportements clés de la transition démographique.

Dans son mot de bienvenue, le préfet du département du Mono, Bienvenu Milohin a remercié le gouvernement béninois pour le choix porté sur son territoire administratif pour abriter le lancement officiel de la campagne Stronger Together 2022. Malgré les potentialités que regorge la commune de Grand-Popo, les difficultés subsistent dans le monde des adolescentes et garçons futurs maris, a-t-il fait remarquer.

Pour la ministre Véronique Tognifodé, en dehors de son caractère transfrontalier, cette campagne crée à la fois une synergie entre les groupes cibles et les acteurs à divers niveaux impliqués dans la mise œuvre du projet SWEDD.

“La campagne Stronger Together vient répondre aux exigences et aux besoins des adolescentes et filles béninoises pour leur instruction, leur capacité à s’auto-employer, à exercer diverses activités génératrices de revenus et à investir dans le développement”, a indiqué l’autorité ministérielle.

Les résultats attendus pour cette campagne

“Cette campagne de 2022 aura à impacter 676 acteurs renforcés autour de la thématique de la campagne y compris la constitution de pool « d’experts » (relais ou coach ou mentors) communautaires pour divers usages; 3.630.461 personnes dont les cibles du SWEDD seront touchées par le développement d’un paquet complet et innovant d’actions y compris celles de Communication pour le Changement Social de Comportement (CCSC) pour engendrer plus d’effets chez les populations en situation de vulnérabilité dont celles des zones frontalières ;

11.317 personnes dont les jeunes seront impactées au niveau communautaire par des actions/stratégies auprès d’une large gamme de partenaires y compris le secteur privé pour accroître les capacités et les opportunités économiques/emploi pour les femmes et les adolescentes ; 12 fora de mobilisation des communautés sur les actions phares du SWEDD et les réalisations seront organisés. Tout ceci grâce aux canaux de communication pour porter des messages, des conseils, des informations, des partages d’expériences dans les ménages, associations, communautés pour le changement social de comportement à travers de multiples actions telles que l’utilisation du multimédia, les émissions”, a déclaré la ministre Véronique Tognifodé au cours de la cérémonie de lancement officiel de Stronger Together 2022 qui se veut une campagne de masse.

Pour finir, la ministre Tognifodé a sensibilisé les adolescentes et garçons futurs maris sur les comportements clés à promouvoir. La campagne finit le 31 décembre 2022. Outre les autorités administratives et politiques, les partenaires techniques et financiers du projet SWEDD ont pris part au lancement de la campagne Stronger Together 2022 à Hilla-Condji.

Un bilan satisfaisant pour la Campagne “Stronger Together 2021”

Pour aller loin, il est nécessaire de jeter un regard rétrospectif dans le rétroviseur pour évaluer le chemin parcouru. A ce titre, le bilan de la campagne 2021 renseigne qu’elle a permis de :
sensibiliser 1200 adolescentes et femmes avec à la clé l’exhortation et la restitution dans l’environnement immédiat des participants pour une prévision de 30.000 personnes impactées ; réaliser des séances d’informations et de partage d’expériences avec 1500 acteurs du secteur privé tous corps de métiers confondus tels que les conducteurs de taxi-motos, les chauffeurs de taxis, les agriculteurs, les mécaniciens, les mareyeuses, les coiffeuses, les soudeurs, les couturiers, les plombiers, les restaurateurs, les vendeuses de viandes d’agouti et les productrices de riz ; appuyées par l’exhortation et la restitution dans l’environnement immédiat des participants pour une prévision de 37.500 personnes impactées, mobiliser à travers deux caravanes postées au Nord et au sud du Bénin 30.000 participants ; d’organiser 3 séances de dialogue générationnel au profit de 90 cibles ; former 75 producteurs de contenus médias sur les problématiques d’autonomisation des femmes et leadership féminin. A cela, il faut ajouter l’organisation des séances de plaidoyer et de partage d’expérience avec la CCIB, le CIPB, l’INF et 1500 participants au niveau déconcentré ;
Des enregistrements de singles et des femmes modèles de réussite” a-t-elle révélé, avant d’ajouter que “toutes ces actions menées dans le cadre du projet SWEDD, s’inscrivent dans le programme d’action du gouvernement 2021-2026”, a-t-elle rappelé en termes de bilan du passé.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0