Projet SWEDD-Bénin : Des créateurs de contenus à l’école du Dividende Démographique

Spread the love

Des professionnels des médias toutes catégories confondues et les web influenceurs impliqués dans la mise en œuvre du projet “Autonomisation des Femmes et du Dividende Démographique au Sahel” (SWEDD-Bénin) sont actuellement en atelier de renforcement de capacités. Les travaux de cet atelier ouverts le lundi 18 juillet à Bel Azur Hôtel de Grand- Popo ont pris fin ce vendredi 22 juillet 2022 .

Ils sont Soixante-quinze (75) journalistes et influenceurs à prendre part à cet atelier. Ceci participe de leur implication effective dans la mise en œuvre du Projet SWEDD-Bénin. Selon la coordonnatrice de l’Unité de Gestion du Projet, Djaoudath Alidou Dramane, cet atelier vient pour enclencher, de la plus belle manière, la capacitation voire la spécialisation des professionnels des médias et web influenceurs sur les concepts du dividende démographique et de l’autonomisation des femmes. Ceci va permettre aux acteurs des médias de produire des contenus spécialisés sur ces thématiques qui tiennent à cœur au gouvernement du Bénin.

Après l’ouverture des travaux de l’atelier, la première communication qui porte sur “Intérêt et objectif de l’invite des professionnels des médias et web influenceurs à la valorisation des indicateurs du dividende démographique et ses implications” a été présentée par le spécialiste en communication du projet SWEDD-Bénin, Brice Tomavo. Il s’en suit deux autres communications ; celle sur le “dividende démographique : concept, approche de calcul et implications économiques” et celle ayant trait à la “feuille de route de l’Union Africaine et celle du Bénin sur le dividende démographique” respectivement présentées par Dr Camille Guidimè de LAREG et Florent H. Dossou, expert en dividende démographique.

Les travaux se déroulent sous la supervision du Professeur Barthélémy Biao avec la présence constante de la coordonnatrice de l’UGP/SWEDD, Djaoudath Alidou Dramane.Lancé au Bénin depuis deux ans, le projet SWEDD, placé sous la tutelle du ministère des affaires sociales et de la microfinance, vise à accélérer la réalisation des droits et du plein potentiel de 3.302.000 jeunes des deux sexes du Bénin pour enclencher les bénéfices du dividende démographique pour l’atteinte de la croissance économique inclusive et des Objectifs de Développement Durable (ODD) d’ici 2030. Les travaux sont en cours et seront enrichis par d’autres communications présentées par des experts avertis des questions en termes de la transition démographique bien sûr sous la supervision du Professeur Barthélémy Biao.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *