Projet SWEDD-Bénin : revue du PTA au 30 septembre 2021

Spread the love

Le projet d’Autonomisation des Femmes et du Dividende Démographique au Sahel (SWEDD- Bénin), passe en revue le niveau de mise en œuvre de ses activités à la date du 30 septembre 2021. Réunies ce mercredi 20 octobre 2021 à l’hôtel Sun Beach de Cotonou, les différentes parties prenantes, notamment les points focaux des différents ministères, le partenaire technique UNFPA et les membres de l’Unité de gestion du projet échangent sur les performances observées et les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre dudit projet.

Un engagement à plus d’actions


Mme Djaoudath Alidou Dramane, coordonnatrice du projet, a rappelé, dans ses propos liminaires, l’importance de cette activité technique qui “permettra de faire le point des recommandations et d’apprendre des erreurs afin de pouvoir repartir de manière plus active jusqu’à la fin de 2021 “. Elle n’a pas manqué d’exhorter les participants à un engagement soutenu pour l’atteinte des objectifs fixés.
La Directrice de cabinet du ministère des affaires sociales et de la microfinance, représentant la ministre empêchée, a, quant à elle, salué l’engagement des différents acteurs pour les actions d’envergure menées ces derniers mois au profit des filles et des femmes à travers le projet SWEDD-Bénin. 


Tout en rappelant les 3 composantes prioritaires d’intervention du projet, Mme Natacha Kpochan Razaki a exprimé la gratitude du gouvernement à l’endroit des partenaires au développement, notamment la Banque Mondiale et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) pour leurs contributions à l’amélioration des conditions de vie des populations cibles.  Elle a rassuré les parties prenantes de l’engagement du ministère des affaires sociales et de la microfinance à œuvrer pour faire de ce projet un exemple de réussite dans l’autonomisation des femmes et le dividende démographique.

Photo De famille à l’issue de l’atelier

Au cours de cet atelier, il est revenu au Spécialiste Suivi- Évaluation du projet de présenter un rapport global sur les performances observées dans la mise en œuvre des activités inscrites dans le Plan de Travail Annuel. De cette présentation de M. Georges AYENI, il s’est révélé que les taux d’exécution physique et financière sont respectivement de 43,56 % et 22,64 %. Ce niveau d’exécution a motivé la formulation de quelques recommandations en vue d’une meilleure performance durant les trois prochains mois. 


Il faut noter que le projet SWEDD-Bénin a pour objectif d’accélérer la réalisation des droits et du plein potentiel de 3.302.000 jeunes des deux sexes au Bénin pour enclencher les bénéfices du dividende démographique en soutien à l’objectif de croissance économique et inclusive du Programme d’Action du Gouvernement (PAG).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *